Les mauritaniennes ne sont pas des oies blanches

MauritanieEn Mauritanie, le gavage des jeunes filles était courant, comme un pratique culturelle passée dans les coutumes…(pratique egalement rencontrée au Mali et au Niger)
Pourquoi ?
L’obésité est perçue comme un signe extérieur de beauté et de bonne santé, sinon de richesse. Si on mange bien, c’est qu’on en a les moyens…
Mais cette pratique est tellement ancrée que meme les récents accès volontaristes du gouvernement mauritanien pour l’erradiquer ne peut que se heurter des freins :

« Quand on les interroge, les femmes disent qu’elles veulent bien maigrir, mais condition que les hommes soient sensibilisés pour qu’ils changent leurs propres canons de beauté »

La réalité est que les Mauritaniens préfèrent les grosses femmes…

Je dois dire que ca me dégoute … que ce genre de pratique ait encore cours de nos jour … comme l’excision… (a noter l’excellente initiative : acheter un clitoris, qui permet de donner des fonds pour lutter contre cette pratique barbare)…
A notre époque… je comprends qu’il y ait des attachements , les pratiques, les us et coutumes, qu’ils soient liés la culture, la religion et l’ethnie…
Mais j’ai toujours du mal lorsqu’on porte atteinte l’intégrité de l’être humain…

je garde souvent en tete Star Trek, et sa Prime Directive : pas d’interférence avec les peuples moins évolués pour ne pas géner leur progression en tant que peuple…
Loin de toute trivialité, cette regle montre bien ici le probleme : qui peut se permettre d’intervenir, au nom de la sacro-sainte non ingérence, pour combattre ces phénomènes ?
Le constat est l : des années de patience, de pétitions, de manifestations de moyens diplomatiques pour des résultats minimes face aux efforts deployés…
Autre exemple regardez la peine de mort…

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑