La dure vie du Yeti

la maison du yeti

si je m’épile, je m’efface
se dit le yeti dans la glace
Se rase-t-il le matin
tout seul dans sa salle de bain

A quoi tu penses lui demande
son reflet soudain songeur
un miroir qui réfléchit
ca peut laisser rêveur

Froncer les sourcils,
Noircir les yeux
Montrer les dents
L’air mécontent

Qui serait de bonne humeur
Toujours dehors par tous les temps
Passer son temps faire peur
Sous la neige et sous le vent

Quel bonheur le soir venu,
retrouver le calme douillet
Sur le sommet le plus pointu
de sa caverne isolée

Une bonne nuit jusqu’au matin
Ou comme un fou, se lève d’un bond
Cours retrouver la salle de bain
pour se poser la meme question …

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑