Du partage de l’information (2)

Une liste, non exhaustive, des raisons qui empêchent le partage de l’information, via Lifehacker
chez vous, combien de ces 10 règles retrouvez vous…?
pour ma part, je frôle les 80 % ! 8/

  1. syndrome du hiérarchique : vous ne devez pas partager d’information en dehors de votre departement/service/équipe, sans l’accord de votre supérieur.
  2. syndrome du « trop tard » : plus besoin de partager l’information puisque le projet / objectif est terminé.
  3. syndrome de reconnaissance : Vous êtes jugés sur ce que vous faites, pas sur ce que vous apportez. (reconnaissance uniquement sur les objectifs personnels…).
  4. syndrome de l’expérience : Pourquoi aurions-besoin d’une aide extérieure à notre groupe de spécialistes / experts?
  5. syndrome du la méfiance: pourquoi prendre le risque d’aider quelqu’un qui potentiellement peut entrer en compétition avec moi. D’ailleurs, je n’en recevrai aucun crédit.
  6. syndrome du politicien : la connaissance, c’est le pouvoir, donc rétention d’information.
  7. syndrome du seul au monde : Je ne m’attends pas à ce que quiconque chez nous ait les compétences / informations dont j’ai besoin.
  8. syndrome de l’Agenda : Mon expérience serait surement profitable aux autres, mais je suis trop pris pour chercher ou même filer un coup de main.
  9. syndrome du Trop bien pour toi : explicite…
  10. syndrome de confidentialité : la peur qu’une donnée / connaissance / information essentielle et concurrentielle puisse tomber entre de mauvaises mains… Moins on partage, moins on prend de risque.

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑