Entre science et poésie…

«Lorsqu´un homme s´installe avec un travail dans un coin, il abandonne autant de vie qu´il acquiert de connaissance.»

William Butler Yeats
au passage, plus qu’un simple auteur, un authentique poete… vous retrouvez notemment un tres bel extrait de son oeuvre dans le film Equilibirum, avec le Mais moi qui suis pauvre, je n’ai que mes rêves
J’ai déroulé mes rêves sous tes pieds
Marche doucement, car tu marches sur mes reves..

HAD I the heavens’ embroidered cloths,
Enwrought with golden and silver light,
The blue and the dim and the dark cloths
Of night and light and the half-light,
I would spread the cloths under your feet:
But I, being poor, have only my dreams;
I have spread my dreams under your feet,
Tread softly because you tread on my dreams

W.B. Yeats

merci de m’avoir remis Yeats dans le coeur…

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑