Pas de bras, pas de fanta

Dans la série “les graphistes sont parfois des grosses feignasses”, un parfait exemple tiré de Photoshop Disasters.

Pas de bras, pas de chocolat, disais certains.

A l’heure de nos produits de consommation réactualisés, c’est bien pas de bras, pas de Fanta.

Sauras tu découvrir la quelle de ces jeunes filles devrait mourir desséchée ?

allez, un indice, commencez par la gauche…

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑