La poste, fournisseur officiel du Père Noel ?

C’est dit, la poste = voleurs potentiels  :-c .

en bref :

Le mois dernier, je suis censé recevoir un colis suite à un achat via internet. Avis de passage du facteur qui livre les paquets, qui ne dépend pas du même bureau de poste que celui du courrier ou je vais, au final, chercher les missives. Bizarre comme fonctionnement, mais ce détail a son importance.

En effet, 15 jours de bataille avec le bureau de poste pour obtenir mon paquet ; j’ai l’avis de passage du facteur, avec le numéro, mais pas de colis au bureau de poste où il reste introuvable. Après moultes appels et tergiversations, je finis par tomber sur le receveur à qui je refait l’historique… Quelle chance ! Sérieux, il vérifie, prend mes coordonnées et me rappelle dans la journée. Mon paquet est bien présent, il n’a juste pas été “flashé” ; en gros, physiquement présent, mais invisible dans les registres ! Finalement, retour au bureau de poste avec la mention “mon paquet est dans le bureau du receveur” et bizarrement, pas de soucis. Enfin, jusqu’à cette semaine.

Nouveau colis. Nouveau déplacement. En voyant le nom, qui a sans doute du lui raviver de mauvais souvenirs (ah merde, c’est à cause de lui que j’ai pas pu économiser un cadeau),  une lueur de vivacité semble se glisser dans l’oeil torve de mon interlocuteur qui s’empresse de glisser hors de son fauteuil et forme une milice avec 2 de ses collegues pour aller affronter la quête du Graal (comprendre, aller chercher mon paquet).
Quelques minutes plus tard, retour triomphant et remarque qui tue “On l’a trouvé tout de suite, cette fois ci”, remarque qui ne fait d’ailleurs rire que lui. Sauf que le père noël de la poste a encore frappé ; mon paquet est juste complètement éventré, dans le style “je l’ouvre, je vois si ça m’intéresse, sinon je le laisse” . Des chemises et des chaussettes, ça devait pas être sur la liste. Coup de bol pour moi.

Et conclusion amusée du préposé : “il est ouvert ? ah ouais, c’est bizarre, mais nous, on fait que les recevoir, vous savez…vous voulez un sac ou ça va aller ?”

Ça va aller, ne vous inquietez pas… mais étrangement, le film “Promotion Canapé” s’impose avec force à mon esprit, preuve s’il en est que la parodie avait un fond de vérité bien présent.

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑