7 notes, 4 accords : un infinitude de possiblités

Incroyable.

Même si l’exemple est poussé à l’extrême avec des raccourcis faciles  (les transitions sont tout même codifiées en musiques, ce qui implique certaines « ressemblances » & passages obligés et quelques transpositions & changements de clés au passage) il faut reconnaitre la performance de ce trio australien, Axis of Awesome, qui enchaine tube sur tube sur la base de 4 accords répétés  (du genre do, sol, lamineur & fa à première vue, mais j’ai pas trop cherché…)

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑