Humour de Chiotte

Blague vaseuse pour évoquer le cas des artistes peintres du quotidien, ces hommes et ces femmes qui, sous prétexte qu’une toile vierge leur est offerte, se complaisent à nous livrer leurs œuvres sur fond de faïence. Les traces de freinage, les mouchetages, les disséminations de gouttes variées et autres écoles de style non répertoriées.

C’est toujours un sujet qui m’énerve au plus au point, ce grand moment de solitude quand la porte des toilettes se referme et que la pureté de l’endroit est soudain transformée en galerie d’art contemporain…

Un peu comme je l’évoquais précédemment ;

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑