Fumée sans Feu

user_female.pngLundi Soir. L’hiver pointe son nez, la nuit tombe vite. En sortant de la bouche de metro, une voix féminine m’interpelle :

-Excusez moi, vous auriez du feu ?

-Non, désolé, je ne fume pas.

L’émettrice de ces mots fleurte avec les 30 ans, brune, grande, pas très belle mais les traits fins.

Elle renchérit :

30€ pour une pipe, ça vous dit ?

Pris de court par la teneur et la soudaineté du propos, je réitère mon premier refus.

Non, désolé, je ne fume pas.

Mouchée, la nymphomane éconduite ne demande pas son reste et file sans un mot, me laissant alors prendre conscience du cocasse de ma réponse.

C’est vrai, il n’y a pas de fumée sans feu… au cul !

Un rappel du fameux  café Chaud bouillant du matin.

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑