Qui mieux que Renault

Qui mieux que Renault peux réparer votre Renault ?

renault assistance
renault assistance

Je viens de tester Renault Assistance… franchement ? c’est top ! très agréablement surpris  par la réactivité et l’efficacité !

Résumé des faits

Petit soucis sur mon Koleos :  je démarre ou plutot j’essaye lamentablement à plusieurs reprises. Cliquetis d’amorçage répétés et en lieu et place du doux bruit du moteur, je ne reçois que des messages d’alerte affolant comme tout :

  • Panne du système de démarrage
  • panne du système de freinage
  • panne du système de direction.

C’est la fête !

Appel au secours

renault assistance
renault assistance

Rien de bien réjouissant. Je file donc sur le Mac book, j’ouvre une recherche pour trouver le numéro de Renault assistance. Un site tout simple et efficace, avec le numéro en bien gros sur l’écran. Je n’en demande pas plus.

Après quelques échanges avec la charmante conseillère de la plate-forme téléphonique déportée au Marco, je fournis un ensemble d’éléments sur la carte grise, numéro de véhicule, plaques et caetera, avant de donner l’adresse. Ils identifient mon véhicule à distance, avec le kilometrage et la date de dernière révision… pas mal.

Je passe mon appel vers 09h20 et  après 11 minutes de conversation, j’obtiens le délai d’intervention : dépannage sous 45 minutes.

30 minutes plus tard il est 10 heures coup de fil du dépanneur qui m’attend en bas.

Le gars arrive et découvre le véhicule. Il galère à ouvrir le capot, à le maintenir ouvert, bref rien qui ne me rassure quant à la pertinence du bonhomme. Pourtant, après plusieurs tests, le verdict tombe direct : pb de décharge électrique sur la batterie, bien que tout soit en arret/allumage automatique.

Diagnostique et préconisation : changement de batterie. Heureusement le véhicule est toujours sous garantie.

la facture

Résultat des courses 341 € . Facture pour moi  : zéro.

Merci Renault…

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑