Kim Jung Gi : une grande claque graphique

Non, la corée, ce n’est pas que Psy et GangNam Style.
Il y a des richesses culturelles énormes qui malheureusement traversent difficilement les frontieres.

Loin de Kpop, fléau sirupeux aussi collant qu’un caramel mou enrobé de miel, le cinéma par exemple révèle souvent des pépites, comme l’inquiétant A tale of Two sisters, ou mon coup de coeur Natural City.

Mais le sujet du jour est Kim Jung Gi, un illustrateur impressionnant par la précision de son trait et sa vitesse d’éxecution. Une de ses pratiques les plus bluffantes est le travail au feutre sans crayonné, ce qui, pour pratiquer le dessin également, me laisse totalement bouche bée.

Respect :

Alors, calmés ou inspirés ?

 

 

image à la une : source Flickr

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑