Lone Ranger, Naissance d’un Gros bide

On va la faire très très courte, pas la peine de s’étaler sur le sujet :

Lone Ranger est une purge infâme…

Quand on sait que Verbinski, le réalisateur, est aussi celui de Rango et Pirate des caraïbes, on comprend pourquoi on a l’impression de voir jack sparrow déguisé en indien faire le pitre pendant 2 heures. Et le Lone ranger (le pauvre Armie Hammer)  à le charisme d’une huitre.
Un genre de mauvais Green Hornet façon mauvais western.


Une purge, ce film. Long et chiant…

 

Lone Ranger, Naissance d’un héros

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑