Everybody Knows  / l’adieu à Leonard Cohen & Robert Vaughn

cohen-vaughn2 légendes de plus rejoignent le panthéon des héros et des inconnus tombés en 2016.
C’est encore la musique et le cinéma qui sont touchés avec les disparitions successives de l’acteur Robert Vaughn et du chanteur Canadien Leonard Cohen.

Robert Vaughn, acteur très spécial

Pour beaucoup, il restera l’acteur des agents très spéciaux, associé à David McCallum (l’homme invisible ou le Dr Mallard de NCIS).

Du Western aux film d’espionnage en passant par les policiers, c’est par les 7 mercenaires qu’il s’était fait connaitre du grand public.
C’est surtout une de ces dernières « gueule » du cinema, un acteur reconnaissable entre tous par sa seule apparition à l’écran, avec un timbre de voix inimitable.

Inimitable, c’est également un adjectif qui qualifie parfaitement Leonard Cohen.

Recherche Suzanne désespérément

Sans nul doute l’un de ses titres phare, Suzanne restera la ballade mélancolique emblématique du chanteur.
D’aucun se souviendront sans doute qu’il était le compositeur et interprète original du mondialement repris Hallelujah, mais aussi de la joyeuse séparation du So Long Marianne ou du très engagé Partisan.
Amoureux de la prose comme de la subtile sobriété de ses mélodies, je suis tombé dans sa musique avec le film d’Allan Moyle , Pump Up the Volume ; l’introduction du film était porté simplement par un Christian Slater proposant à ses auditeurs une reprise de Everybody Knows des Concrete Blondes.
Sans jamais plus lâcher.

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Proudly powered by WordPress | Theme: Baskerville 2 by Anders Noren.

Up ↑