DRM, mon Amour

UFC-Que Choisir réagit sur la volonté de sites de musique marchands de proposer des titres en téléchargement libres de DRM, tels fnacmusic ou virginmusic.

Les DRM détruisent la valeur de la musique, ils sont en effet une vraie calamité pour les consommateurs et le développement du marché de la musique en ligne. En effet, le consommateur ne peut écouter la musique achetée que sur certaines marques de lecteurs et parfois même qu’une seule ! Si le consommateur cherche alors neutraliser le DRM, il s’expose des poursuites judiciaires pour contrefaçon. Une situation, fruit absurde de la loi DADVSI du 1er août 2006, qui en même temps qu’elle sanctuarise juridiquement les DRM ne reconnaît pas aux consommateurs le droit légitime l’interopérabilité.

via

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑