Concentré d’actualité

tout en légèreté, Vidberg et son actu en patates, décidément très fort :

donc Pascal Sevran nous a quitté, comme près de 20 000 chinois et plus encore de Birmans qui, non contents de se faire éclater la tête depuis des dizaines d’années par une guerre sanglante (heu, John Rambo ? ) se prend en pleine face une petite catastrophe naterelle… Le tout sous un “non, non, tout va bien, on se débrouille” des autorités locales.

Mais où va-t-on ?

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑