Ultraviolence : quand la liberté d’expression dérape

Si vous avez un compte Facebook (ou pas, d’ailleurs on s’en fout) vous aurez peut être le malheur de tomber sur cette page facebook… :

http://www.facebook.com/pages/Un-jour-les-africains-domineront-le-monde-Mais-pas-demain-Demain-ya-SIDA

Vous avez bien lu.

Alors soit c’est de l’humour 48ème degré ultra borderline, soit c’est vraiment un ramassis de petits *****.

Pour ma part… choqué.

Pour ceux qui n’ont pas de compte mais veulent quand même savoir de quoi je parle, une copie d”écran :

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑