MacBook sous testosterone

macbook-pro-2012Macbook pro de juin 2012 sous perfusion

Après avoir migré mon mac, livré de base avec Snow Leopard, vers Yosemite, j’ai pesté contre Apple. Certes, les fonctionnalités apportées par cette nouvelle mouture étaient légion et bienvenues, mais au prix d’une douloureuse baisse de performance.

La machine, déjà datée lors de la sortie de cet OS, n’a malheureusement pas gagné en souplesse. Soit.

Apple_19Heureusement que El Capitan est passé par là, au passage avec inscription au service beta d’Apple, avec un réel gain de performance : une montée de version qui a vu une optimisation du cœur même de l’os, allégeant d’autant les sollicitations, mais sans pour autant retrouver le souffle d’antan.

Après mure réflexion et moultes recherches et comparaisons, j’ai finalement opté pour une opération chirurgicale ciblée.

Diagnostique et prescription

L’amélioration des performance du macbook pro passe par 2 options, cumulables et complémentaires : soit le passage à un disque mémoire Flash (SSB) , soit une augmentation de la maigre mémoire de base de la chine livrée avec 4Gb sortie de la boite.

Passage donc avec l’engin sous le bras à la boutique parisienne de Macway rue Lafayette.

Après vérification du modèle du mac, j’opte donc pour une migration musclée, au dela des préconisations de la maque à la Pomme.

Survitaminé

Jusqu’à 16gb de RAM

En effet, Apple indique une possilbité d’accueil maximale de 8Gb. Pour autant, l’application MacTracker, recommandée comme source fiable par un Genius de l’Apple Store 🙂 , propose quand à lui une possibilité de pousser jusqu’à 16gb de RAM!

MacTracker

99,80€ plus tard (19€ d’installation offert pour l’acquisition des  99,80€ de barrette mémoire), voici donc mon Macbook Pro qui retrouve une première jeunesse.

memoire macbook pro macway

Fini la sempiternelle Colorwheel à chaque ouverture d’application ou à chaque nouvel onglet dans safari. Après un temps d’adaptation du système (quelques lenteurs inquiétantes de prime abord avec les premiers redémarrages), le matériel est maintenant fluide et étonnamment véloce.

Tant qu’il bouge il n’est pas mort !

macbookCertes, l’optimisation aurait plus être plus flagrante encore avec le passage à un disque SSD Flash, mais cette opération sera à programmer dans un temps ultérieur.

Donc, pour une petite centaine d’euros, n’hésitez pas et passez le cap pour un second souffle !

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message