Astonishia Story : une histoire pas surprenante

Astonishia StoryJe viens de finir le jeu PSP ASTONISHIA STORY, un tactical RGP sur PSP aux graphismes old school.

Pitch gateau bateau

Apres une cinématique d’introduction assez léchée, façon Anime, le jeu commence, et on se retrouve diriger un chevalier déchu en quete d’un sceptre qu’il s’est fait dérober…

Old School

Tout en graphismes 2D, scrolling classique, carte du monde plane et monstres apparents, on se croirait revenu aux temps des Final Fantasy sur game boy…

Entre les mains …

Si les personnages sont sympathiques, tout autant que les PNG d’ailleurs, le jeu se résume des déplacements de lieu en lieu, entrecoupés par des successions de batailles somme toutes assez similaires. Je suis tout de meme resté bloqués deux ou trois reprises, ne pouvant trouver l’artefact débloquant telle ou telle situation. La solution est simple : revisiter tous les lieux accessibles sur la carte (découpée par zones successives, ce qui limite les déplacements) et parler tous les PNG…jusqu’ trouver le bon.
Il y a bien quelques tentatives d’humour (3 ou 4), où le style kawai de certains personnages passe au plus loufoque… mais ces essais tombent souvent comme un cheveux sur la soupe, et l’effet ne prend pas.

Dernieres volontés

La durée de vie est limitée (annonce de 45heures de jeu, mais je l’ai terminé en 32 …), les musiques repetitives…

Bref, bien qu’enthousiate au début, la fin laisse un gout d’inachevé et de trop court, surtout connaissant le potentiel offert par la PSP ( noter qu’il s’agit d’un portage d’un jeu de 1995…), comme sur une Tales of Eternia par exemple…
A reserver aux fans Harcore de RPG, voire de Tactical RPG, au portefeuille bien rempli…. (50€ !!)

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑