Piratage : L’italie a tranché

que fait la police

La haute cours criminelle d’Italie vient de statuer : télécharger de la musique, des films ou logiciels via internet n’est pas considéré comme un délit s’il n’y a pas recherche de profit.

Reste le problème des droits d’auteur et copyright, puisque violer un copyright, ou contourner/supprimer une protection contre la copie reste illegal… (oh mon dieu… linux !)

I consider this sentence as a very intermediate step in clarifying what is legal and what is not legal. This sentence marks an important step in that peer-to-peer per se is not an illegal activity. What stays and remains illegal is copyright infringement by cracking copyright files, and distributing it for commercial purposes

Carlo Alberto Carnevale Maffe, analyste.
Messieurs les députés, quand une situation claire, et surtout, honnête intellectuellement, en France …?

via

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑