Exceptions culturelles et diversité linguistique

Au moment où l’on replace l’Europe au centre de nombreux débats, la question de la langue et de l’identité culturelle aura rarement été autant présente.

Pour rappel, le français a longtemps tenu le haut du pavé, tant dans les cercles mondains internationaux que dans le monde de la diplomatie… Cette place d’honneur lui a été ravie par l’anglais, plus pragmatique, plus simple d’accès, … parait-il.
On dit que la langue française est compliquée, mais que dire de l’Anglais?

Quand un Français dit :

1H58 à 2H02 : une heure cinquante-huit à deux  heures deux.

L’Anglais propose :
from two to two to two  two

Le Français questionne : 
Trois sorcières regardent trois montres Swatch. Quelle sorcière regarde   quelle  montre Swatch ?

L’Anglais s’interroge :
Three witches watch three Swatch watches. Which  witch watch which Swatch watch?

 
Et maintenant pour les  spécialistes…

Et là ou le Français assène :
Trois sorcières suédoises et transsexuelles  regardent les boutons de trois montres Swatch suisses.  Quelle sorcière suédoise transsexuelle regarde quel  bouton de quelle montre Swatch  suisse?

L’Anglais, tranquillement  (accrochez-vous):
Three Swedish switched witches watch three  Swiss Swatch watch switches. Which  Swedish switched witch watch which Swiss Swatch watch  switch?

On peut définitivement aller faire sécher les chaussettes de nos archiduchesses sur leurs coquillages de bord de mer, non ?

Laissez un message après le BiiiiiP / please leave us a message

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑